Le CIS présente « Elecciones Generales 2008 », une analyse sur la manière dont les Espagnols ont voté aux dernières élections générales.

Couverture Elecciones Generales 2008.

Éditée par José Ramón Montero et Ignacio Lago, cette étude compte sur la participation de plus de vingt experts.

  • L'acte aura lieu le jeudi 10 novembre prochain au sein du Colegio Oficial de Politólogos y Sociólogos de Madrid (c/ Ferraz, 100), à 19 h.
  • Le président du CIS, Ramón Ramos Torre, l'éditeur de l'ouvrage, José Ramón Montero, et les professeurs de sciences politiques Julián Santamaría (Universidad Complutense) et Mariano Torcal (Universitat Pompeu Fabra), en plus du doyen du Colegio, Lorenzo Navarrete seront présents.

Madrid 8 novembre.- Le Centro de Investigaciones Sociológicas (CIS) présente une récente publication « Elecciones Generales 2008 », un ouvrage qui analyse les élections générales du Parlement qui ont eu lieu en Espagne en mars 2008.

En prenant comme source d'information les enquêtes du CIS, ses différents chapitres examinent des questions telles que la campagne électorale, la participation aux élections ou l'utilisation d'Internet. De la même manière, l'ouvrage étudie l'impact de la fameuse crispation sur le vote, tout comme l'effet des débats électoraux, en passant par la portée du vote utile, l'influence de la religiosité, l'idéologie ou le nationalisme, entre autres. Elle s'attarde également sur l'importance des leaders politiques et les caractéristiques du système des partis, en plus de traiter le cas spécial des élections autonomiques en Andalousie, qui ont eu lieu simultanément.

Ses auteurs, membres d'universités et de centres de recherche de grand prestige, conjuguent une analyse sophistiquée recourant à des techniques statistiques avancées, avec l'utilisation d'un langage accessible aux lecteurs non spécialisés. Tout cela fait de ce livre une lecture indispensable pour connaître la vie politique espagnole actuelle.

arrow_back